Le saviez vous?

La gestion en bien commun constitue aujourd’hui un patrimoine millénaire de connaissances citoyennes, de savoir-faire et de formes d’organisation et de régulation qui se projettent vers l’avenir - Voir la rencontre de Guérande. Lire+

Fiche d'expérience

Conceptions indigènes du bien commun : un territoire et des luttes identitaires ou ontologiques au temps des activités minières des indigènes de Mallku-Quta. Bolivie

Une fiche d'expérience de Margarita Huayhua, membre de l' Association des Populations des Montagnes du monde (APMM)


Resumen

Les conceptions des indigènes sur leurs relations avec la terre et le territoire, et tout ce qui les entoure diffère d'autres systèmes conceptuels sur ce qu'il existe et constitue le monde (ontologie). Dans cette approche, les manières des indigènes d'entrer en relation avec le monde révèlent ce par quoi le monde est fait. Les faits constitués en pratiques sociales quotidiennes démontrent comment les indigènes conçoivent le monde.

Dans leur lutte, les indigènes de Mallku-Quta au nord de Potosi utilisent le mot castillan d' 'identité '. Une étiquette qui implique pour ceux-ci non seulement la lutte par la défense de leurs coutumes (vêtements, alimentation, travail, etc..), mais la défense des perspectives ontologiques sur lesquelles repose le bien commun. C'est ainsi que les sources d'eau comme les lacs ne sont pas uniquement des ressources naturelles qui se trouvent dans le territoire, mais ce sont des entités avec qui ils conversent constamment et négocient pour le bien de tous.

 

 

MOTS CLÉS

Bien commun, conception indigène, Bolivie.

 

Langue de la FICHE d'EXPERIENCE : español


Télécharger la FICHE D'EXPERIENCE